Cours et Options‎ > ‎

Les parcours : qu'est-ce que c'est?

Les parcours sont régulièrement évoqués par la ministre. 

Ce sont des moments concertés et co- construits par les équipes pédagogiques du cycle autour des axes définis par les textes, c'est à dire une suite de travaux (exercices, leçons, projets, etc.) organisés dans les cours disciplinaires en concertation.

 Ils ne correspondent à aucune heure dédiée et s'intègrent dans les horaires disciplinaires. 

Aucune heure, aucun moyen particulier n'est attribué pour la mise en place des parcours. 

L’arrêté du 19-5-2015 relatif à l'Organisation des enseignements dans les classes de collège et la circulaire n° 2015-106 du 30-6-2015 sur l'organisation au collège mentionnent la création de trois parcours :

  • parcours citoyen
  • parcours d'éducation artistique et culturelle 
  • parcours avenir.

Ces parcours qui structurent la scolarité des élèves doivent fonctionner en pluridisciplinarité et interdisciplinarité. Ils doivent aussi permettre aux partenaires de l'institution scolaire comme des associations, des collectivités ou des institutions culturelles d'intervenir auprès des élèves. Ils doivent enfin permettre de mettre en place une pédagogie commune et coconstruite. Ces parcours ont lieu dans les horaires disciplinaires intégrant les différents enseignements. Aucun temps de concertation n'est prévu.
Ils doivent favoriser l'intervention de personnes extérieures à l'éducation nationale dans le collège.

Le parcours d'éducation artistique et culturelle ainsi que le parcours Avenir sont mis officiellement en place depuis la rentrée 2015.
Le parcours citoyen est une réponse apportée par le Ministère aux attentats de janvier 2015. Aucun texte réglementaire ne l'organise.

L'évaluation du parcours d'éducation artistique et culturelle ainsi que le parcours Avenir contribuent à la validation du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.
Rien ne précise qui sera chargé concrètement de cette validation.
Une case est dédiée à l'appréciation des trois parcours dans le nouveau bulletin scolaire et le projet d'arrêté du nouveau DNB prévoit la possibilité d'une évaluation orale sur les parcours parmi les trois épreuves obligatoires.




Le parcours d'éducation artistique et culturelle

L'objectif de ce parcours, défini dans la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République de juillet 2013, est de donner de la cohérence entre les différentes initiatives du ministère pour réduire les inégalités d'accès à la culture et de pratiques artistiques, notamment auprès des élèves défavorisés.
L'arrêté du 1-7-2015  paru au J.O. du 7-7-2015 organise ce parcours.
Il est mis en place tout au long de la scolarité des élèves, au minimum une fois par cycle.
Il s'articule autour de trois piliers :

  • des rencontres avec des artistes et des œuvres
  • des pratiques individuelles et collectives dans différents domaines artistiques
  • des connaissances qui permettent l'acquisition de repères culturels ainsi que le développement de la faculté de juger et de l'esprit critique.

Les différents textes insistent sur la place que doivent avoir les différents partenaires de l'éducation nationale dans ce parcours (collectivités locales, institutions culturelles, associations).
Il s'appuie sur le programme d'histoire des Arts, co- disciplinaire comme le rappellent les projets de programme et l'arrêté sur le parcours.

Pour le collège les arts visuels et plastiques, éducation musicale, histoire des arts, français, histoire et géographie, éducation physique et sportive et langues vivantes organisent ce parcours.
L'arrêté dit qu'il est souhaitable que les disciplines scientifiques participent à sa mise en place notamment dans le cadre de projets entrant dans le cadre des EPI.
Ce parcours doit être « l'occasion de mettre en place des pratiques pédagogiques coconstruites innovantes et actives, envisageant aussi l'art comme vecteur de connaissances. »

L'arrêté du 1 juillet 2015 fixe dans ses annexes les objectifs par cycle selon trois axes : fréquenter, s'approprier et pratiquer. (cf. Annexe).

L'arrêté du 1er juillet 2015 rappelle les domaines du socle commun de connaissances, de compétences et de culture que ce parcours permet de valider. L'annexe de l'arrêté fixe les différents domaines validés. Enfin l'oral d'histoire des arts tel qu'il existait disparaît au profit d'un oral d'EPI qui peut évaluer ce parcours suivant les choix et l'organisation des équipes et des collèges.

Il est mis en place à la rentrée 2015. Dans les faits, de nombreux enseignants ignorent jusqu'à son existence.


Le parcours Avenir

Le parcours Avenir a pour objectif de présenter le monde professionnel aux élèves. Il s'oriente autour de 3 objectifs : permettre à l'élève de découvrir le monde économique et professionnel, développer chez l'élève le sens de l'engagement et de l'initiative et permettre à l'élève d'élaborer son projet d'orientation scolaire et professionnelle. (cf. Annexes)
Le collège devra tout au long du cycle 4 faire découvrir le monde professionnel aux élèves par l'intermédiaire d'interventions, de séances, de rencontres avec des personnes extérieures à l'établissement et des stages d'observation.
Il est ancré dans les enseignements, donc sans horaire dédié et se déroule tout au long de la scolarité, SEGPA et ULIS inclus et s'appuie particulièrement sur les professeurs principaux (cf. Rapport de l'IGEN de juillet 2005).

Il remplace la Découverte professionnelle 3h (ou DP3) qui offrait aux élèves de 3ème 3h par semaine dans leur emploi du temps pour découvrir le monde du travail et réfléchir à un projet d'orientation.

Les élèves n'ont donc plus la possibilité de suivre 3h en option en 3ème. Ce parcours est intégré à l'ensemble des disciplines et des enseignements. Ce parcours a été baptisé dans les premiers projets « parcours individuel d'information et de découverte du monde économique et professionnel » (PIIODMEP).

Ce parcours mobilise toute la communauté éducative (direction, professeur principal, profeseurs, CPE, COP, etc.) d'après l'annexe de l'arreté du 1-7-2015 ainsi que des partenaires extérieurs pour des stages ou des entretiens.

Il contribue à la validation du socle commun. Il est mis en place à la rentrée 2015.

Cependant l'arrêté étant sorti à quelques mois de la rentrée et après l'attribution des dotations aux établissements, la DP3 reste en place 2015.


Le parcours citoyen

C'est le dernier né des parcours. Il est issu de la grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République après les attentats de janvier 2015.
Il prend en compte le nouvel enseignement d'éducation morale et civique, une éducation aux médias et à l'information et l'organisation de débats en classe.

Aucun texte officiel n'organise ce parcours. Il est seulement mentionné dans la communication du ministère et dans la circulaire de rentrée 2015 qui précise le rôle de ce parcours dans l'éducation aux valeurs de la République et son intégration privilégiée dans l'éducation aux médias et à l'information et dans l'éducation morale et civique. 


Sources et annexes

Annexe 1 : Les objectifs du parcours d'éducation artistique et culturelle

d'après l' arrêté du 1-7-2015 - J.O. du 7-7-2015 sur le Parcours d'éducation artistique et culturelle



Annexe 2 : les objectifs du parcours Avenir

d'après l' arrêté du 1-7-2015 relatif au parcours avenir