Parents

Si vous avez un enfant, ou un adolescent, né après 2001, alors en septembre 2016, vous allez connaître la réforme du collège.
Dans toutes les familles il y aura un jour ou l'autre un enfant directement concerné.
Vous avez certainement entendu parler de cette réforme à la télévision, à la radio ou dans la presse.

Tout est allé si vite, que les journalistes ont réussi à expliquer certaines conséquences, mais malheureusement pas toutes.
Nous avons mis du temps pour lire les textes des lois et les comprendre : cela représente plusieurs mois de travail.
Pourtant nous connaissons les collèges de l'intérieur, et cela nous a beaucoup aidés à comprendre ce qui va changer.
Voici les principales conséquences de cette réforme du collège pour l'avenir de nos enfants :

Nos enfants auront un horaire hebdomadaire au collège allégé.
Par exemple, en 3ème, un collégien aura entre 3h et 6h de moins par semaine.
Nos enfants auront environ 10% d'heures de mathématiques et de français en moins.

Les programmes, donc les notions que les collégiens apprendront, changent.
Ainsi en mathématiques par exemple une grande partie de la géométrie ne sera plus enseignée.
Autre exemple, en français, il n'y a plus d’œuvres ou d'auteurs à étudier obligatoirement.
Les collèges devront racheter des manuels neufs pour toutes les matières, c'est une dépense conséquente.

Ces programmes seront désormais construits par cycles et non plus par classes : les programmes de Français du cycle 3, par exemple, concerneront tout à la fois les classes de CM1, CM2 et 6e, sans que rien n'y soit explicitement fléché par niveau. Aux enseignants des écoles et du collège de se réunir pour décider localement qui traitera quoi à quel niveau. De la même manière, le programme d'EIST du cycle 3 regroupe les enseignements de Physique-Chimie, SVT et Technologie du CM1 à la 6e, sans que rien ne soit fléché pour savoir quelle matière traite quoi, et à quel niveau : cette répartition devra elle aussi être décidée localement.

Si ces programmes ne sont pas terminés à la fin de l'année ou à la fin du cycle, ce n'est désormais plus très grave, pourvu que les élèves aient progressé : le préambule des nouveaux programmes précise clairement aux enseignants que finir le programme n'est plus un objectif en soi.

Nos enfants ne pourront plus bénéficier de certaines options qui disparaissent.
C'est le cas des classes "euro" qui leur permettaient d'avoir un peu plus de cours d'anglais ou d'une autre langue.
La découverte professionnelle disparaît aussi.
Cette option servait à préparer son avenir en 3e, à travers la découverte des entreprises et des métiers.

Les collégiens commenceront l'apprentissage d'une seconde langue vivante en 5ème, au lieu de la 4ème aujourd'hui.

Une partie des cours auquel nos enfants participeront sera enseignée différemment :
- soit sous forme de projets concrets, appelés les EPI,
- soit sous forme d'accompagnement personnalisé.
Cet accompagnement personnalisé, c'est en fait l'aide aux élèves, mais il sera le plus souvent fait en classe de 25 à 30 élèves.
Les heures d'aide et les EPI n'ont pas lieu en plus des heures de cours classiques, mais à la place de celles-ci.
Il y aura donc moins d'heures de cours classiques pour certaines matières.

Veillez à bien choisir votre collège, car les enseignements proposés seront différents d'un établissement à l'autre.
Avec la réforme du collège, les équipes auront plus de liberté qu'aujourd'hui pour s'organiser.
Certaines choisiront d'ouvrir les options qu'il est encore possible de proposer avec la réforme.
D'autres utiliseront leur budget d'heures pour faire travailler les élèves en plus petits groupes au lieu de classes entières.
Ainsi le Latin ne sera pas nécessairement proposé en enseignement de complément dans tous les collèges.

Ce résumé, très court, est incomplet.
Si vous avez un peu de temps, nous vous invitons à approfondir votre compréhension de la réforme du collège.

Vous pouvez aussi rejoindre notre équipe.
Nous recherchons des parents pour participer à ce travail d'explication de la réforme aux parents.

Page mise à jour le 1er novembre 2015.

Vos commentaires sont les bienvenus, merci de respecter notre charte :

Commentaires