Textes Officiels‎ > ‎

Socle Commun

Socle Commun de Connaissances, de Compétences & de Culture

[Décret n° 2015-372 du 31 mars 2015 relatif au Socle Commun de Connaissances, de Compétences et de Culture.]

Ce décret paru au JORF (Journal Officiel de la république française) précise le contenu du nouveau socle commun (remplaçant celui de 2005, parfois appelé "socle Fillon").

Ce nouveau socle a été élaboré par le CSP (Conseil Supérieur des programmes), soumis à la consultation des enseignants, repris par le CSP, enfin mis en forme réglementaire par les services du Ministère. Ceci vous donne une indication de la "navette" que doivent emprunter les projets de programmes qui transforment toutefois très profondément ceux actuellement en vigueur...

Il est important de noter que le Socle a été adopté , au contraire des projets de programmes (comme leur nom l'indique d'ailleurs). Ce texte n'avait pas suscité d'opposition majeure des acteurs de l'éducation, il est vrai aussi qu'il renvoyait aux futurs programmes le détail des contenus d'enseignement.

Nous reproduisons ci-dessous les principales dispositions de ce nouveau socle (qui a succédé au socle dit "Fillon" de 7 compétences européennes):

« Art. D. 122-1.-Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture prévu à l’article L. 122-1-1 est composé de cinq domaines de formation qui définissent les grands enjeux de formation durant la scolarité obligatoire :

« 1° Les langages pour penser et communiquer : ce domaine vise l’apprentissage de la langue française, des langues étrangères et, le cas échéant, régionales, des langages scientifiques, des langages informatiques et des médias ainsi que des langages des arts et du corps ;

« 2° Les méthodes et outils pour apprendre : ce domaine vise un enseignement explicite des moyens d’accès à l’information et à la documentation, des outils numériques, de la conduite de
projets individuels et collectifs ainsi que de l’organisation des apprentissages ;

« 3° La formation de la personne et du citoyen : ce domaine vise un apprentissage de la vie en société, de l’action collective et de la citoyenneté, par une formation morale et civique respectueuse des choix personnels et des responsabilités individuelles ;

« 4° Les systèmes naturels et les systèmes techniques : ce domaine est centré sur l’approche scientifique et technique de la Terre et de l’Univers ; il vise à développer la curiosité, le sens de l’observation, la capacité à résoudre des problèmes ;

« 5° Les représentations du monde et l’activité humaine : ce domaine est consacré à la compréhension des sociétés dans le temps et dans l’espace, à l’interprétation de leurs productions culturelles et à la connaissance du monde social contemporain.»

« Art. D. 122-2.-Chaque domaine de formation énoncé à l’article D. 122-1 comprend des objectifs de connaissances et de compétences qui sont définis en annexe à la présente section.
« Chacun de ces domaines requiert la contribution transversale et conjointe de toutes les disciplines et démarches éducatives.
« Les objectifs de connaissances et de compétences de chaque domaine de formation et la contribution de chaque discipline ou enseignement à ces domaines sont déclinés dans les programmes d’enseignement prévus à l’article L. 311-1 et suivants. »

« Art. D. 122-3.-Les acquis des élèves dans chacun des domaines de formation sont évalués au cours de la scolarité sur la base des connaissances et compétences attendues à la fin des cycles 2,3 et 4, telles qu’elles sont fixées par les programmes d’enseignement.

« Dans le domaine de formation intitulé “ les langages pour penser et communiquer ”, cette évaluation distingue quatre composantes : langue française ; langues étrangères et, le cas échéant, langues régionales ; langages mathématiques, scientifiques et informatiques ; langages des arts et du corps.

« L’acquisition et la maîtrise de chacun de ces domaines ne peuvent être compensées par celles d’un autre domaine. Les quatre composantes du premier domaine, mentionnées dans l’alinéa ci-dessus, ne peuvent être compensées entre elles. »